Les différentes exfoliations selon le type de peau !

L’exfoliation est un processus d’élimination des peaux mortes très efficace et bénéfique pour la beauté de votre peau, aussi bien celle du visage que celle du corps. Elle permet de désincruster les pores afin de retrouver une peau douce, purifiée et éclatante !

Les différentes exfoliations selon le type de peau !

Les différents types d’exfoliation

Il existe deux types d’exfoliations : l’exfoliation mécanique et l’exfoliation chimique (par actions des ingrédients).

L’exfoliation mécanique est peut-être la plus connue et la plus appliquée ! Elle consiste à venir masser la peau avec des actifs granuleux qui vont la débarrasser de ses cellules mortes et permettre le renouvèlement cellulaire cutané. Les grains proviennent de source minérale (silice) ou synthétique (billes de polyéthylène) ou végétale/naturel (noyaux de fruits broyés, sable, sucre…). La finesse des grains va destiner leur usage. On évitera les produits contenant des microbilles de plastique (polyéthylène et ceux dont la dénomination comprend : acrylates copolymer, polyuréthane, acrylamide, carbomer). Non biodégradables, ces substances sont un fléau pour l’environnement.

A base d’acides, l’exfoliation chimique est certainement l’exfoliation la plus douce pour la peau. L’action mécanique d’exfoliation est remplacée par des ingrédients végétaux ou synthétiques. Elle agit en profondeur pour stimuler les mécanismes d’exfoliations de la peau. Appliquez-le comme une crème, massez et les acides permettront l’exfoliation. On utilise en général des acides de fruits ou des composés organiques comme l’acide lactique qui vient en général de la fermentation du lait ou l’acide salicylique qui trouve son origine dans le saule principalement mais peut aussi être synthétisé.

Quelle exfoliation selon mon type de peau ?

Le gommage est un geste efficace mais il doit être manié avec précaution pour ne pas irriter, particulièrement dans le cas des peaux réactives ou sensibles. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de faire un test sur une partie de la peau à la fois sur le visage et sur le corps avant de choisir son gommage. Il vous faudra vérifier la nature du gommage (mécanique ou à base d’ingrédients) ainsi que le temps de pose, les plus adaptés à votre peau.

La fréquence idéale pour effectuer un gommage du corps ou du visage est d’une fois par semaine pour une peau normale et d’une fois toutes les deux semaines pour les peaux sèches et sensibles. Cette fréquence permet aux cellules de se régénérer sans être agressées.

  • Pour les peaux sèches.

Préférez les gommages les plus doux : gommages à grains à particules ultra-fines (argile par exemple). Encore mieux, les gommages doux chimiques ou enzymatiques.
On prendra aussi la précaution d’appliquer un peu d’huile végétale après le gommage sur la peau afin d’adoucir le geste.

  • Pour les peaux acnéiques.

Le gommage aide les peaux acnéiques à cicatriser. Pour autant, il faut faire très attention. Un gommage trop fort provoquera la stimulation de la production de sébum et causera l'apparition d'autres boutons. Il faut éviter les gommages mécaniques et préférer les gommages à base d’ingrédients et mieux, chimiques ou enzymatiques.

  • Pour les peaux sensibles et réactives.

Evitez aussi les gommages forts ou agressifs. Le mieux ce sont des gommages doux, chimiques ou enzymatiques.
Dans tous les cas, testez votre gommage avec une petite quantité de la crème ou du gel gommant sur le côté de votre visage.

  • Pour les peaux mixtes à grasses.

Les gommages sont l'occasion de nettoyer en profondeur les pores et d’éviter la formation de points noirs sur la zone T du visage.
Votre peau supporte les plus gros grains du gommage mécanique mais attention, trop d’abrasion stimule la formation de sébum et donc d'imperfections. Préférez les grains de calibre moyens à fins.

  • Pour les peaux normales.

L’ensemble des solutions de gommage vous est ouvert. Ceci n’empêche de favoriser les solutions les plus douces, mécaniques ou à base d‘ingrédients.
Pour vous, les gommages vont avant tout servir à illuminer votre teint et retirer cette couche terne que forment les cellules mortes. Vous avez le choix du gommage de votre préférence, pour peu qu'il soit doux.

  • Pour les peaux matures.

Avec le temps, le renouvellement cellulaire se fait plus lent et la régénération de la peau se détériore. Les peaux mortes s'accumulent sur la surface de la peau.
Les gommages revitalisent et accélèrent la régénération cellulaire. Évitez les gommages trop abrasifs qui peuvent endommager l’épiderme qui s'amincit avec le temps.

Maintenant que vous savez quel soin utiliser en fonction de votre type de peau, profitez en pour faire peau neuve !

Pour en savoir plus :

Gommer sa peau, pourquoi ?

Gommage ? Peeling ? Tout sur l’exfoliation !

Et vous, quelle type d’exfoliation préférez-vous ?

Laissez un commentaire

 (avec http://)