Protéger bébé contre l'érythème fessier

20 décembre 2017

Irritées, échauffées et couleur écrevisse, les petites fesses de bébé virent au rouge ? Ce sont les symptômes d'un érythème fessier. Il touche au moins une fois 80 % des nourrissons entre leur 6e et leur 12e mois. Sans gravité, il est inconfortable et parfois douloureux. De simples mesures d'hygiène et quelques soins en viennent à bout. Voici nos conseils pour le soulager.

 Protéger bébé de l'érythème fessier

Qu’est-ce que l’érythème fessier ?

Un érythème fessier est une irritation de la peau généralement située vers l'intérieur des cuisses, les fesses et le pubis. La peau alors rouge peut être suintante et recouverte de boutons. Si l'on ne fait rien, le problème peut s'aggraver et tendre vers une douloureuse inflammation.

 

Causes de l'érythème

  • Les couches mouillées ou salles exposent la peau à la chaleur et à l'humidité.
  • L'ammoniaque des urines.
  • L’hyperacidité des selles ; une diarrhée aggrave la situation.
  • L'usage de certains produits d'hygiène peut aussi contribuer à l'érythème fessier : lingettes bébé, lessives non hypoallergéniques, produits de toilette trop abrasifs.
  • La prise de certains antibiotiques.
  • Les éruptions dentaires et rhinites sont souvent accusées, mais aucune étude n'a réellement démontré la relation de cause à effet.

Que peuvent faire les parents pour éviter l’érythème fessier ?

  • Laissez bébé fesses nu pendant de courtes périodes pour que la peau sèche bien. Cette mesure aide à prévenir ou à traiter les cas légers d’érythème fessier.
  • Évitez la poudre ou le talc pour bébé.
  • Nettoyer doucement la peau d'avant en arrière. Utilisez un savon de Marseille (un vrai) ou un savon surgras, un lait de toilette, une lotion micellaire ou encore du liniment oléo-calcaire.  Ces produits sont recommandés pour soigner mais aussi pour prévenir l'érythème fessier. Rincez et asséchez complètement avant de remettre une nouvelle couche.
  • Utilisez des couches adaptées : ni trop petites ni trop grandes pour éviter les frottements sur la peau.
  • Changez régulièrement la couche de bébé : au moins 5 ou 6 fois par jour, une demi-heure après la tétée ou le repas.
  • Appliquez une crème de change sur la peau recouverte par la couche, afin de la protéger et l’hydrater.
  • Evitez l’utilisation de lingettes. Sinon optez pour des lingettes non parfumées et sans alcool.

 

Besoin de conseils ? 

N'hésitez pas à nous contacter !

Nos experts en cosméto-botanique vous guideront pas à pas.

 

Laissez un commentaire

 (avec http://)