Les huiles essentielles : définition et obtention

20 août 2014

Alors que faire ses cosmétiques maison est de plus en plus courant, il est important de bien connaître et comprendre les actifs que l’on utilise. L’obtention, les propriétés et les précautions d’utilisation, Centifolia vous dit tout sur les huiles essentielles.

Les huiles essentielles, qu’est-ce que c’est ?

Les huiles essentielles, aussi appelées essences sont des composés aromatiques et volatils extraits de plantes. Ce sont des mélanges complexes de molécules odorantes volatiles. Elles sont le plus souvent obtenues par distillation à la vapeur d’eau, par distillation sèche ou par pression à froid de différentes parties de la plante: fleurs, pétales, feuilles, tige, racines, écorce des fruits, graines, résine ou gomme.

Certains végétaux peuvent ainsi fournir plusieurs huiles essentielles, provenant de différentes parties de la plante, aux propriétés distinctes. Par exemple, l’Oranger amer donne le petit grain, l’essence d’orange amère et le néroli.

De la même façon, dans certaines espèces végétales, par exemple le thym, on distingue des variétés botaniques donnant des huiles essentielles dont la composition est différente, bien qu’elles soient extraites des mêmes parties de la plante. On les définit généralement par le chémotype, c’est-à-dire la molécule présente en plus grande quantité. Par exemple le Thym à Thymol, le Thym à Linalol…

La qualité de l’essence obtenue dépend du climat, de l’altitude, de la nature du sol et du moment de la cueillette.

Les huiles essentielles forment un liquide non gras, soluble dans l’alcool, la cire et l’huile, mais insoluble dans l’eau.

Comment obtient-on une huile essentielle bio ?

Comme dit précédemment, la plupart des huiles essentielles bio sont obtenues par distillation à la vapeur d'eau (sauf les huiles essentielles des hespéridés : citron, orange, mandarine…), qui elles sont extraites par pression à froid de l’écorce.

Ce procédé consiste à faire passer de la vapeur d’eau au travers d’un végétal à traiter. L’appareil utilisé est appelé un alambic.

Les étapes de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau :

1- Injection de la vapeur produite par une chaudière sur le  végétal positionné sur des grilles dans la cuve de l’alambic. En passant à travers la plante, la vapeur détruit la structure des  micro-poches sécrétrices d’essence contenues dans la plante, libère les molécules aromatiques et entraîne les plus volatiles.

2- La vapeur chargée d’essence est ensuite envoyée dans un serpentin réfrigéré à l’eau froide afin d’y être refroidie. La vapeur se condense et devient liquide.

3- L’huile essentielle et l’hydrolat sont récupérés dans un essencier. L’huile essentielle étant insoluble dans l’eau, les deux phases ne se mélangent pas.

Les deux phases (huile essentielle et eau florale) étant distinctes, on peut facilement les séparer et garder ainsi soit l’huile essentielle, soit l’eau florale.

Retrouvez les huiles essentielles bio de Centifolia

Laissez un commentaire

 (avec http://)