Les avantages du henné naturel ou Lawsonia Inermis

Le henné naturel est le nom commun donné au Lawsonia Inermis. C’est la seule et unique plante à être véritablement du henné. Le Lawsonia Inermis peut être rencontré sous divers noms :

  • henné naturel
  • henné cuivré
  • henné roux
  • henné auburn
  • hénné acajou / rouge

Lawsonia inermis ou henné naturel

Concernant ces deux dernières appellations, il faut être particulièrement vigilant. Bien souvent, les hennés dits auburn et acajou sont des hennés utilisant du Sodium Picramate pour renforcer la prise de la couleur. Cependant, en choisissant une gamme de hennés telle que celle proposée par Centifolia, vous aurez des hennés purs, parfois additionnés d’autres plantes pour modifier la couleur obtenue avec le henné seul.

Quelles sont les propriétés du henné pour les cheveux ?

Le henné naturel a pour effet le plus perceptible de colorer les cheveux. Mais s’il est si souvent recommandé pour le soin des cheveux longs, c’est parce qu’il s’agit d’un soin incomparable pour vos cheveux.

En effet, il va gainer votre chevelure, la rendant plus résistante et volumineuse. Par ailleurs, il apporte une brillance importante, une douceur et peut lisser vos cheveux (pas à la manière d’un fer à lisser évidemment !). Souvent après un henné, les cheveux sont « glissants ».

Par ailleurs, il a des propriétés astringentes et peut aider à réguler le sébum et à éliminer les pellicules. Ces résultats sont nettement plus visibles avec le lawsonia inermis, qu’avec n’importe quel autre henné.

Le henné ça ressemble à quoi ?

Le henné, ce sont les feuilles du lawsonia inermis réduites en poudre fine qui, mélangées à un liquide, donnent une pâte pouvant être utilisées pour la coloration capillaire ou le tatouage corporel (henné BAQ). Le henné naturel a une couleur vert foncé très prononcée, moins cette couleur sera terne et plus votre henné sera frais et donc plus efficace.

Le henné non naturel et les colorations chimiques :

Le henné non naturel est souvent déconseillé lorsque le cheveu a été traité avec une coloration chimique ou une permanente. En effet, des hennés qui ne seraient pas naturels et qui contiendraient des sels métalliques vont faire une réaction chimique avec les produits de coloration et vont briser la fibre capillaire. Il faut donc éviter de faire un henné non naturel sur des cheveux traités chimiquement.

Le henné naturel et les colorations chimiques :

Mais si votre henné est naturel, alors il n’y aura pas ces soucis d’interaction. Dans le doute, faites une mèche d’essai. Si votre cheveu coloré ne subira pas de dommage d’un henné naturel, vous devez tout de même savoir que la partie des cheveux qui a été oxydée prendra de manière beaucoup plus intense la couleur. Au fur et à mesure de la pousse, vous risquez donc de vous retrouver avec une couleur différente entre racines et longueurs.

Il faudra alors essayer avec diverses plantes tinctoriales de foncer vos pointes pour obtenir une couleur uniforme. Si vous voulez passer à la coloration végétale après une coloration chimique, attendez 2 mois et faites 3 à 4 masques de détoxination pour débarrasser vos cheveux de la coloration chimique avant de vous lancer. Dans le sens contraire, il faut savoir que faire une coloration chimique après un henné peut être compliqué. Les produits risquent de mal prendre, et vous pouvez vous retrouvez avec de drôles d’effets sur votre couleur de cheveux. Faire le choix du henné, c’est faire le choix de ne plus revenir sur des colorations chimiques.

Source : Isabelle M.

Retrouvez les hennés et poudres tinctoriales Centifolia sur www.centifoliabio.fr

Lavage des cheveux : pour entretenir votre coloration naturelle, utilisez de préférence la base lavante neutre Centifolia ultra douce.

Pour fixer la coloration plus longtemps : utilisez la lotion démêlante au vinaigre de Framboise qui, grâce à son acidité « referme les écailles du cheveu » et lui apporte brillance.

Avant de vous lancer : nous vous conseillons de toujours faire un test sur une mèche non visible et de suivre les conseils pour la coloration végétale.

AVERTISSEMENT : Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin.

Allergies N’utilisez pas cette recette si vous êtes allergique à un des ingrédients. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, assurez-vous que vous ne présentez pas de risque d’allergie aux ingrédients utilisés. Laboratoire Centifolia décline toute responsabilité en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque utiliserait une recette ou pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce blog.

Voir tous les commentaires (6)

Bonjour Véronique,Effectivement le henné a tendance à assécher légèrement les cheveux surtout si vous avez de base les cheveux secs. Nous vous recommandons de réaliser 2 à 3 fois par mois des masques d'huile végétale sur la totalité de vos cheveux (huile de ricin ou huile de coco par exemple) et une fois par semaine sur vos longueurs avant le shampoing. Vous pouvez également rajouter une cuillère à soupe d'huile végétale à votre préparation de henné.Il faut également faire attention à la qualité des hennés que vous choisissez, veuillez à utiliser des hennés 100% naturels sans aucun additif. Le henné que vous avez fait à base de sodium picramate (sel métallique utilisé pour renforcer les teintes rouges) est fortement déconseillé par les adeptes de la coloration végétale. C'est probablement ces pigments chimiques qui ont rendu vos cheveux secs et cassants.Avant la prochaine application de votre henné, nous vous recommandons de réaliser 2 à 3 masques détox afin d'éliminer les résidus de pigments et les couches successives de henné.Voici la recette du masque détox (pour des cheveux mi-long):• 75 gr de poudre d’argile verte ou blanche • 75 gr de poudre de rhassoul • 3 cuillères à soupe d’huile de macadamia • Environ 200mL d’eau tempérée Mode opératoire : • Mélanger l’argile et le rhassoul avec l’huile de macadamia puis ajouter l’eau tiède progressivement jusqu’à l’obtention d’une pâte relativement épaisse. • Appliquer sur les cheveux, mèche par mèche. • Masser le cuir chevelu. • Laisser poser 20mn sous un film plastique. • Rincer abondamment à l’eau tiède.La qualité des poudres de henné diffère selon les marques, Centifolia propose une gamme de hennés 100% naturels, si vous ne les connaissez pas nous vous invitons à les découvrir!Pour plus d’informations et de conseils, retrouvez notre guide d’utilisation sur http://www.centifoliabio.fr/fr/content/80-guide-coloration-naturelle.Très belle journée et bon henné!

veronique c

29 août 2015

Bonjour, J'utilise une marque de henné depuis des années "Henne'de Shiraz auburn" composition: Lawsonia alba powder,hibiscus sabdarriffa flower powder bio, vendue en magasin bio.Je n'ai jamais eu de soucis avec cette marque cela m'aidait à à entretenir mes cheveux défrisés. Mais depuis quelques mois le henné me casse les cheveux et les rend secs.J'ai changé de marque entre temps "Henné EL Cachira acajou" vendu en hypermarché et beaucoup moins chère compo:lawsonia inermis, sodium picramate. J'ai eu les racines cassantes, pas les longueurs mais les cheveux très souples. Je suis donc revenue à ma marque habituelle et encore plus de dégats.Je procède à un shampoing neutre comme l'indique le produit ensuite à un masque car ils sont toujours secs après le henné? Pouvez-vous m'expliquer pourquoi ce changement?

Bonjour,Afin d'obtenir la couleur souhaitée tout en camouflant vos cheveux blancs, nous vous conseillons de procéder en deux étapes : - une première application de henné naturel (vos cheveux blancs seront plutôt orange) - une seconde application avec un mélange 2/3 indigo et 1/3 henné naturel pour neutraliser l’aspect « orange » et obtenir une teinte marron. Pour des reflets plutôt "acajou" vous pouvez également ajouter de la garance à votre mélange.Bon henné & Belle journée à vous !

Yellow

12 avril 2014

Bonjour, Je fais des hennés dits acajou depuis des années sur mes cheveux châtains foncés. J'aimerais essayer les vôtres mais sans devenir "orange" ! J'ai quelques cheveux blancs à camoufler. Quels mélanges et procédure ? Que me conseillez-vous soit dans le cas où j'aurai des reflets soutenus cuivrés, soit dans le cas ou les reflets seraient plutôt "acajou" ? Merci bcp.

Bonjour Lisa,Le miel peut effectivement être ajouté à la préparation de henné en petite quantité, afin d'adoucir la chevelure,Bon henné et belle journée!

Lisa Santos Silva

28 mars 2014

Pensez-vous que l'on peut ajouter une petite quantité de miel à la pâte du henné naturel ? Merci d'avance Lisa Santos Silva P.S. Je viens de le commander chez vous

Laissez un commentaire

 (avec http://)