L’Arnica au secours des petits bobos

Indispensable dans toute trousse de secours familiale qui se respecte, l’Arnica est une plante réputée pour son action contre les coups et les douleurs articulaires.  Proposée sous différentes formes (huile, baume, homéopathie…), l’Arnica est conseillée dans de nombreuses applications que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

L’Arnica au secours des petits bobos

Une plante des massifs montagneux

La variété d’Arnica la plus connue est l’Arnica Montana. Il s’agit d’une plante montagneuse à fleurs jaunes que l’on retrouve principalement en France dans les massifs tels que les Vosges, les Alpes ou les Pyrénées. Les premiers écrits faisant état des propriétés apaisantes de l’Arnica remontent au Moyen-âge et ont traversé les siècles puisque de nos jours l’Arnica est une plante toujours très utilisée en phytothérapie !

En usage interne, l’Arnica se présente généralement sous la forme d’homéopathie. En usage externe, la forme la plus répandue est le macérât huileux (macération des fleurs d’Arnica dans une huile végétale).  

Principales propriétés de l’Arnica :

L’Arnica est particulièrement reconnue depuis des siècles pour ses actions :

  • Anti-inflammatoire
  • Anti-ecchymose (on l’utilise beaucoup chez les enfants après un choc pour limiter l’apparition des bleus)
  • Décontractante (notamment après un effort sportif intense)

Vous pouvez également l’utiliser avant un effort sportif afin de préparer vos muscles. Massez vos bras et vos jambes avec un macérât d’Arnica et procédez à un bon échauffement : la combinaison gagnante pour prendre soin de vos muscles !  

Réalisez vous-même votre huile de massage décontractante !

Dans un flacon adapté, mélangez à volume égal le macérât d’Arnica et le macérât de Millepertuis (surnommé l’arnica de l’âme). Ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée (reconnue pour son action apaisante sur les sensations physiques désagréables liées au sport) et d’Hélichryse italienne (reconnue pour son action raffermissante et antibleus). Vous obtiendrez ainsi une huile de massage à utiliser plusieurs fois par jour sur la zone endolorie ou dès le moindre choc pour prévenir l’apparition d’éventuels bleus.  

Et vous, sous quelle forme utilisez-vous habituellement l’Arnica ?

Avant de réaliser votre recette, n’oubliez pas de lire nos Conseils de précaution pour la fabrication de vos cosmétiques maison. Pour toute recette utilisant des huiles essentielles, veuillez lire attentivement nos conseils de précaution d’emploi des huiles essentielles.

AVERTISSEMENT: Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, veuillez consulter un médecin.

Allergies N’utilisez pas cette recette si vous êtes allergique à un des ingrédients. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, assurez-vous que vous ne présentez pas de risque d’allergie aux ingrédients utilisés. Laboratoire Centifolia décline toute responsabilité en cas d'accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque utiliserait une recette ou pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce blog.

Laissez un commentaire

 (avec http://)