Les colorations chimiques représentent 26% des ventes des cosmétiques.

Il est grand temps que nous nous fassions des cheveux blancs quant à l’usage des teintures chimiques qui inondent les rayons des supermarchés. Peu respectueuses de la physiologie même de notre chevelure (puisqu’elles agissent par oxydation) et de la nature (car très polluantes), les colorations chimiques altèrent les fibres capillaires et les rendent poreuses. Les cheveux deviennent ternes, puisque le principe est de relâcher la fibre capillaire, de modifier la structure du cheveu et son équilibre et tout ceci a quelques millimètres du cerveau.

L’usage fréquent des colorants chimiques peut induire différents types de déstabilisation, notamment :

  • Une altération de la structure du cheveu et de la kératine
  • Une augmentation de la porosité du cheveu et une fragilisation capillaire : le cheveu devient terne, rêche, difficile à démêler et cassant.
  • Une déstabilisation des glandes sébacées
  • Une augmentation des allergies et des irritations
  • La mort des cellules souches se trouvant dans le bulbe

Parmi les substances incriminées, le paraphénylènediamine, ou PPD, une substance déjà interdite dans tous les produits cosmétiques est encore tolérée dans les colorations capillaires comme révélateur, à hauteur de 6% avec l’obligation d’informer les consommateurs sur ses risques. Le PPD est allergisant et mutagène, même en très faible quantité.

Citons également l’éthoxydiglycol, un solvant, le m-Aminophénol, un amine aromatique utilisé comme révélateur et le phényl methyl pyrazolone, un colorant par oxydation.

Depuis le 1er décembre 2006, 22 substances présentes dans certaines teintures sont interdites à la commercialisation. En voici la liste :

  • 6-Methoxy-2,3-Pyridinediamine et son sel HCI
  • 2,3-Naphthalenediol
  • 2,4-Diaminodiphenylamine
  • 2,6-Bis (2-Hydroxyethoxy)-3,5-Pyridinediamine
  • 2-Methoxymethyl-p-Aminophenol
  • 4,5-Diamino-1-Methylpyrazole et son sel HCI
  • 4,5-Diamino-1-((4-Chlorophenyl)Methyl)-1H-Pyrazole Sulfate
  • 4-Chloro-2-Aminophenol
  • 4-Hydroxyindole
  • 4-Methoxytoluene-2,5-Diamine et son sel HCI
  • 5-Amino-4-Fluoro-2-Methylphenol Sulfate
  • N,N-Diethyl-m-Aminophenol
  • N,N-Dimethyl-2,6-Pyridinediamine et son sel HCI
  • N-Cyclopentyl-m-Aminophenol
  • N-(2-Methoxyethyl)-p-phenylenediamine et son sel HCI
  • 2,4-Diamino-5-methylphenetol et son sel HCI
  • 1,7-Naphthalenediol
  • 3,4-Acide diaminobenzoïque
  • 2-Aminomethyl-p-aminophenol et son sel HCI
  • Solvent Red 1 (CI 12150)
  • Acid Orange 24 (CI 20170)
  • Acid Red 73 (CI 27290)

Fort heureusement, il existe une alternative pour se teindre les cheveux naturellement : la coloration végétale. Lire également notre article Teintures capillaires et cancer.

Laissez un commentaire

 (avec http://)